Learn To Listen

A Propos

Ne pas parler de ce qui n'allait pas a détruit le lien de confiance.

Sur le papier, tout allait bien: quelques ami(e)s, un travail qui me permettait de voyager, une situation financière confortable… De quoi pouvais-je vraiment me plaindre ?

Mais voilà: tout doucement, un malaise s’est installé. Les voyages qui me semblaient si bien au début ne me permettaient en fait pas de voir mes amis. Ces amis que je ne voyais finalement pas souvent faisaient leur vie de leur côté, sans moi. 

J’avais, bien heureusement, des collègues. Mais le jour où la situation de crise est arrivée, personne n’a su vraiment faire face et défendre nos valeurs. À ce moment-là, je l’ai vécu comme une trahison. Jusqu’à finalement comprendre que c’était ce qui allait complètement changer ma route. 

 

Nous vivons dans un monde où nous taisons ce qui ne va pas.
On jette, on remplace, mais on n'essaie plus de réparer.

J’ai suivi un parcours très scolaire et élite en allant dans une école d’ingénieur. Ça a été énormément de travail et m’a appris la détermination, mais je m’étais complètement coupée de mes besoins : je ne m’écoutais plus, donnais tout pour ce que l’on attendait de moi et je m’épuisais à vouloir entrer dans des cases. En bonne élève studieuse et appliquée, je courais après la reconnaissance et n’osais pas trop sortir du lot. 

Après 6 ans d’études intensives, j’ai obtenu mon diplôme, puis j’ai enchaîné rapidement avec le monde de l’entreprise.  Responsable des relations clients à l’échelle nationale, j’ai aussi voyagé pendant 5 ans entre la France et l’Allemagne, en passant par la Hongrie, l’Autriche et la Roumanie. De ce qui aurait dû être le début d’une vie de succès et d’aventures, j’y ai observé chaque jour davantage de discordes entre les personnes… par manque de communication, de compréhension et de tolérance. Personne ne parlait de ce qui n’allait pas, les choses empiraient à vue d’oeil. Les liens de confiance étaient rompus, les relations restaient très superficielles. 

Chaque année, mon constat devenait de plus en plus démotivant : arrêts maladie, manque de motivation, burnouts, paroles blessantes, démissions successivesle manque de communication était central à tous les conflits. Beaucoup râlaient dans leur coin, mais personne n’osait vraiment s’affirmer, on “laissait passer”. 

médiation et communication learntolisten mentoring

"les liens de confiance étaient rompus, les relations restaient très superficielles"

médiation et communication learntolisten mentoring

J’ai pu voir très jeune comment les non-dits peuvent détruire un mariage, et plus tard comment se taire peut détruire le lien de confiance au sein des relations professionnelles. 

Nous méritons le meilleur qu’une relation puisse offrir. 

Nous avons toutes et tous le pouvoir de construire cette relation qui nous offre tant de sécurité, que l’on peut être pleinement soi-même. Nous pouvons avoir un niveau de confiance et de respect encore plus grand. Nos relations s’en retrouvent tellement transformées: plus enrichies, plus complices et encore plus bienveillantes. 

Osons confronter les choses pour ouvrir de nouvelles portes et créer des opportunités ! Et sans avoir peur des conséquences.

Entrer dans mes programmes, c’est entrer dans une réalité loin des drames, des relations toxiques, loin de cris et des reproches incessants, loin de la peur d’être mal vu(e), critiqué(e) ou bien rejeté(e). 

C’est entrer dans une réalité où c’est facile de se parler, où l’on connecte avec les autres à un tout autre niveau car on leur parle avec de l’empathie, de la compassion et une grande tolérance, on crée un espace où ils se sentent en sécurité ains que nous-même. 

Dans mon univers, on contribue à créer un monde où l’on grandit ensemble au lieu de se déchirer. 

La question est: à quel monde souhaites-tu contribuer ? 

Avec Bienveillance, 

Sonja 

Quand je désirais parler de ce qui ne fonctionnait pas, je faisais face à des portes fermées. Personne n’osait en parler, personne ne savait comment gérer ces situations difficiles. Beaucoup avaient peur du changement et des répercussions possibles. Au mieux j’étais mise au placard, au pire j’étais ammenée à signer une rupture conventionnelle.

Printemps 2019, après un projet qui a mal tourné en Hongrie, je décidai de me former moi-même à la gestion de conflits. J’ai donc suivi une année de cours en parallèle de mon travail, le week end. 

Devenir Médiatrice a été salvateur pour moi. 

Non seulement j’ai appris à surmonter les difficultés avec les clients, mais aussi avec mes supérieurs. Surtout (!), j’ai compris tout un tas de choses qui m’empêchaient de vraiment m’épanouir dans une relation: familiale, amicale, ou même amoureuse. 

 

CHAQUE VOIX COMPTE.

MON ENGAGEMENT

Créer un monde où il est facile de se parler, même quand ça ne va pas. Un monde où nous choisissons d’évoluer ensemble, plutôt que de se blâmer, se critiquer ou se juger les uns et autres. Développer sa capacité à se maîtriser dans les moments difficiles change réellement la donne dans tous les aspects de notre vie et améliore nos relations à un point que l’on imagine même pas. 

MON “WHY”

Je sais qu’en développant toutes et tous notre capacité à pouvoir aborder les discussions difficiles, les disputes ou les conflits, tout en restant serein-e, confiant-e et constructifs-ves, nous pouvons nous épanouir davantage personnellement, et professionellement, et créer des relations authentiques basées sur le respect et la compréhension de chacun-e. 

CE QUE J’APPORTE

Mes connaissances en gestion de conflits en tant que Médiatrice, des exercices concrets pour rester proactif basés sur mes formations, mes recherches et lectures sur les neurosciences et la communication, un travail structuré vers la résolution, et surtout une écoute empathique et bienveillante, sans jugement. 

Ma Vision

Dans ma vision, je vois des milliers de personnes qui placent chaque jour leur développement personnel au coeur de leur réussite personnelle ET professionnelle. Je vois des personnes qui recherchent des relations authentiques, basées sur le respect, l’écoute et la compréhension. La gestion de conflits est une compétence clé dans notre épanouissement relationnelle et je suis convaincue que développer cette compétence impacte nos relations de la meilleure manière possible. 

De plus, je suis profondément convaincue que le seul moyen de prospérer en tant qu’entreprise, leader, manager, salarié, ou entrepreneur est d’OSER confronter les problèmes dès le départ. Et ce, dans un cadre bienveillant, où chaque voix compte, sans que quiconque n’ait à craindre de perdre sa place pour avoir osé parler.

Bien souvent, j’ai pu observé que…

Et plus on attend, plus les chances d’amélioration s’ammenuisent…

Par où commencer ? Comment savoir quoi faire pour changer les choses ? Qu’est-ce que je peux faire concrètement ? Comment faire ? Et si ça ne marche pas ? Et si les choses empirent ? Et si je me fais virer ? Et si on me le fait payer cher ? Et si je suis mis(e) au placard ? Et si on me rejette ?

Aujourd’hui, je m’engage à enseigner la gestion de conflits au même titre que l’on développe la confiance en soi ou l’estime de soi. Développer cette qualité change réellement la donne dans tous les aspects de notre vie et améliore nos relations à un point que l’on imagine même pas. 

En savoir un peu plus sur moi…

Profite de l'offre gratuite !

F.A.Q.

Pourquoi faire une médiation ?

Je conseille une médiation lorsque le conflit concerne 2 partis et que chacun est volontaire à s’essayer à cette méthode. Elle prend tout son sens pour dénouer le conflit existant, quelque soit son niveau. Devenir médiateur, c’est avant tout réapprendre sa propre communication, fouiller en soi pour résoudre ses propres conflits avant de pouvoir conseiller - et se positionner en tant que médiateur impartial. Et enfin c’est avant tout mettre en pratique chaque jour à la maison comme au travail. Et n’y a-t-il pas conflit plus dur à résoudre que les siens ? À méditer…

Et la thérapie alors ?

Un médiateur n’est pas thérapeute. Je ne suis pas thérapeute. Mon rôle est de t’accompagner vers une évolution et une prise d’action en vue d’apaiser les conflits existants et / ou harmoniser tes relations. Mes sessions sont basées sur une écoute pro-active afin de te rendre active du changement désiré. Les outils de médiation vont aller chercher un réapprentissage de l’écoute et de la communication, ce n’est pas une analyse comportementale.

Médiateur ou Avocat ?

En mon sens, Médiateurs et Avocats sont complémentaires. Cependant, prudence… Faire appel à un avocat est une procédure judiciaire, qui n’a pas lieu d’être avec un médiateur. En cas de conflit, un médiateur peut être un très bon début. Le médiateur reste également totalement impartial, quand l’avocat lui est au service d’un seul parti pour le défendre. Il est également fort possible qu’une solution durable puisse être trouvée par les partis en conflit à l’issue des 5 séances de médiation. Si l’avocat est nécessaire, la médiation prend alors tout son sens au début de la procédure afin de préparer les partis et rétablir une communication constructive. La différence principale réside dans le fait qu'une procédure judiciaire faisant intervenir un avocat est focalisée sur les évènements passés pour juger, alors que la médiation est focalisée sur le futur: Comment faire / Que mettre en place à l'avenir pour rétablir/préserver la relation ?

Médiateur, c'est pas aussi Coach ?

Au sens où j'utilise la médiation, c'est à dire davantage en préventif que curatif (comprendre que la médiation curative consiste à soutenir deux parties en conflits pour les aider à trouver une solution), la frontière Médiateur / Coach est parfois mince. Mes accompagnements utilisent sans aucun doute des méthodes de coaching pour aider à rétablir une communication constructive entre les personnes, ou bien pour aider une personne sur son cheminement personnel (toujours dans l'idée d'harmoniser / rétablir ses relations). Ceci dit, plusieurs choses les différencie dinstinctement. Entre autres: 1) Le coaching oeuvre pour atteindre un objectif alors que la médiation est vraiment focalisée sur le dénouement / l'éclaircissement / le rétablissement au sein des relations (intra-/interpersonnelles); 2) le médiateur s'intéresse à tout conflit interpersonnel, aide les parties dans leur réflexion et oeuvre pour le rétablissement des relations, ce qui n'est pas le focus du coach.